Proposition de sujet de doctorat 2018

Le Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC) de l’Université de Lorraine propose une thèse portant sur les Impacts écotoxicologiques d’éléments terres rares à différents niveaux d’organisation biologiques dans un réseau d’eau douce: approches intégrées en mésocosmes indoor. 

Résumé
Les Éléments Terres Rares (ETRs) sont utilisés dans les instruments de haute technologie. La demande mondiale en ETRs pour toutes ces utilisations industrielles devrait rester élevée, voire augmenter rapidement au cours de la prochaine décennie. Ces utilisations humaines perturbent les cycles biogéochimiques des ETRs et des enrichissements en lanthane, gadolinium, cérium, dysprosium et samarium sont actuellement détectables dans les systèmes aquatiques alors que les connaissances de leur écotoxicologie restent fragmentaires. L’objectif majeur de la thèse est de travailler dans des conditions les plus réalistes d’exposition aux ETRs possibles en utilisant une communauté aquatique modèle, représentative des systèmes aquatiques des zones tempérés. L’utilisation de faibles doses d’exposition associée au réalisme d’un réseau d’espèces dulçaquicoles en mésocosme apportera à l’exposome une pertinence environnementale tout à fait innovante. La stratégie utilisée permettra (i) de fournir des résultats sur les impacts biologiques et écologiques des ETRs par les réponses fonctionnelles des organismes modèles et (II) d’explorer les mécanismes et les voies de toxicité des ETRs et de leurs mélanges vis à vis de tous les organismes par une approche physiologique et l’évaluation de leur état de santé.

Date limite de candidature : 30 avril 2018

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le document suivant Matrice 2018LIEC LG EG version ext

Leave a Reply

Your email address will not be published.